Cooltra candidat à l’appel d’offres de la Ville de Paris visant à réguler le marché.
por Anna Esquirol | décembre 14, 2021 | 0 comentarios

Aujourd’hui, la mairie de Paris lance un appel d’offres visant à réguler le marché des scooters en libre-service dans la capitale. En répondant à cet appel à candidatures, COOLTRA affirme ainsi sa position de leader européen de solutions de mobilité durable de deux roues. Depuis son lancement en Juin dernier, Cooltra a déployé 2 000 scooters, Askoll, qui se distinguent par des pneus larges offrant une plus grande stabilité de conduite.

 

Le Groupe Cooltra propose des solutions de mobilité deux roues à court, moyen et long terme, et ce, pour les particuliers, les entreprises et les administrations publiques. L’entreprise est leader sur le marché européen dans le secteur de la mobilité durable à deux roues en termes d’utilisateurs et de trajets.

 

Lancée en 2006 à Barcelone, l’offre de scooter en libre-service Cooltra dispose de la plus grande flotte de deux roues en Europe. Développée, ensuite à Madrid, Valence, Lisbonne, Rome, Milan et Paris, aujourd’hui l’entreprise compte une flotte de plus de 9 000 véhicules électriques pour plus de 1,5 million d’usagers. 

 

À ce jour, cinq opérateurs offrent leur service de location de scooters à la minute à Paris, l’appel d’offres retiendra a priori trois opérateurs. Cooltra se positionne évidemment comme candidat à cet appel d’offres. En cas de victoire de Cooltra à l’appel à candidatures et en accord avec les mesures de la Mairie de Paris, des scooters supplémentaires pourront être déployés. De plus, en réponse aux besoins des Franciliens, l’offre Cooltra s’étendra dès que possible aux communes limitrophes de Paris.

 

L’utilisation des véhicules électriques est la meilleure solution pour promouvoir un modèle urbain apprécié et adapté à tous les citoyens. La mission du groupe Cooltra est d’améliorer la qualité de vie des citoyens à travers la mobilité durable et la technologie. 

 

Le Groupe Cooltra est engagé en faveur de la durabilité, et ce, dans tous ses domaines d’activités. Concernant le libre-service, tous les véhicules sont par exemple électriques, alimentés par de l’énergie verte et opérés par des employés locaux, en contrats durables. Pour aller encore plus loin dans sa démarche durable, les véhicules d’assistance chargés de changer les batteries des véhicules (les « swapers ») sont, eux aussi, 100 % électriques.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *